Imprimer
Catégorie : Nationale 3
Affichages : 773

Premier match de l'année, déplacement à Tricastin (26), et grosse déconvenue pour les Aixois. Dans un match compliqué mais à l'issue heureuse lors du match aller (7-3), les Salyens avaient fini par faire craquer le portier drômois. Pour le match retour, ce weekend, les joueurs de Tricastin auront bien réussi à profiter de leur avantage à domicile pour l'emporter 4 à 3.

Que de regrets pour ce match! Malgré un match correct, les Aixois n'ont pas réussi à confirmer leur bonne forme du moment et doivent laisser s'échapper trois points tellement importants.

Dans un froid glacial (je déconne pas, j'ai paumé deux orteils!), la reprise du championnat nous permettait de commencer l'année 2022 avec un concurrent direct, les Alligators de Tricastin.

 Regroup Aix Nationale 3

Après tout juste une minute, grosse mésentente entre les deux arrières qui abandonnent le palet plein axe. L'attaquant drômois qui n'en demandait pas tant, s'empare du puck et l'envoi à la surprise générale au fond des filets du jeune Alex RIOU... 1-0! Bon bah on peut démarrer le match maintenant :) Avec de nombreuses fautes, pleines de malice, la tension avec le corps arbitral était déjà bien présente. Ajouté à un terrain "compliqué", la rencontre s'est très vite tendue. Le match est complètement haché, rythmé par des arrêts de jeu à répétition et un énervement qui grandit de chaque côté.

C'est le moment que choisi Lionel PRIN-ABEIL pour faire parler son expérience, et d'un vieux lancer des familles, remet les deux équipes à égalité (7' 1-1). En milieu de première période, engagement en zone défensive et c'est une petite boulette de la défense qui offre un second but aux locaux. C'est l'heure de la pause et les deux équipes rejoignent leur vestiaire respectif sur le score de 2-1. Quentin BIADATTI, en bon capitaine, rassure, encourage et continue de motiver les troupes. Et c'est comme ça que les Aixois remontent sur la piste gonflés à bloc (permettez moi l'expression)!

échauffement blessure toinouIl suffira de cinquante secondes au jeune rookie de 16 ans, Antoine GALLO, pour remettre les pendules à l'heure! ET bim, 2-2!! Bon coaching de mi-temps mine de rien. Et oui bonhomme, c'est ça, youhou! Et là, on comprend vite que le match va basculer en notre faveur... sauf que non! Le temps de revenir sur le banc, se congratuler etc... et Tricas reprend l'avantage (3-2).

Les minutes s'égrainent, le temps passe, le match file et malgré des tentatives à répétition, les nombreux arrêts de jeu cassent la dynamique aixoise (j'avais envie de dire l'horlogerie de précision aixoise, mais là ça aurait été abusé), les joueurs passent beaucoup de temps à essayer de contrôler le palet et, il faut bien le reconnaître, le gardien adverse fait son job. Tricastin joue son jeu et fait craquer Thibaut COSIALLS qui a remplacé Alex dans les cages. Il reste un quart d'heure de jeu, le score est de 4-2. Et comme le disait notre ami Chamfort, Et c'est le temps qui court, court, Qui nous rend sérieux nerveux (Cuin', tu la connais celle là).

Nos provençaux préférés, sans jamais douter, déroulent tant bien que mal leur jeu et profitant d'une faute des Alligators, Aix envoie son bloc de supériorité qui va s'appliquer à épuiser le groupe adverses durant deux minutes. En toute fin de power play, c'est à nouveau le jeune GALLO qui profite, sur une jolie feinte de PRIN-ABEIL, d'une anticipation du gardien pour le prendre à contre pied et propulser le palet en pleine lulu. héhé (4-3). Il reste 10 minutes. Aucun doute, le match est loin d'être joué! Pourtant, au fil des dernières minutes, c'est l’expérience des joueurs drômois qui va prendre le dessus sur la fougue et l'envie des Aixois. Le score ne changera plus, et les doutes on laissé la place à la déception dans le camp des Salyens!!

Et pis log! Il faudra bien de l'énergie et du sourire à la nana du BK pour redonner un peu de joie à notre équipe! Semaine prochaine, soirée Cadeaux qui piquent, puis réception de Montpellier puis soirée raclette puis déplacement je sais plus trop où etc... Encore une fois, ce groupe est un vrai plaisir de cohésion, d'amitié et de solidarité. Continuez, vous êtes sur la bonne voie!!

 

powered by social2s